dimanche 27 avril 2014

Les zones blanches

« En ville, dans un lieu laissé à l’abandon, repéré au préalable sur une carte et choisi pour son isolement au sein même du tissu urbain, s’attacher à décrire ce que l’on y voit ».
Philippe Vasset décrit ainsi les zones blanches dans son ouvrage en 2007.
Appliquons ce principe à Cahors et au croquis :
Terrain vague
La ville s'arrête ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire